Stéphane Léonard

Stéphane Léonard

Stéphane Léonard

Directeur d’école

Stéphane Léonard a fait ses débuts au Royal Winnipeg Ballet (RWB) du Canada en 1998 comme soliste de la compagnie. Ses prestations dynamiques lui ont valu des rôles convoités comme Tybalt (Roméo et Juliette, de Rudi Van Dantzig), Hilarion et le Pas de Quatre des paysans (Giselle, de Sir Peter Wright). Au cours de sa carrière florissante, il a interprété des rôles de soliste dans divers répertoires néoclassiques et contemporains de chorégraphes comme George Balanchine, John Cranko et James Kudelka. Il a eu aussi le grand honneur d’être choisi pour travailler avec Sir Anthony Dowell sur The Dream de Sir Frederick Ashton, ainsi qu’avec le grand Jerome Robbins, sur The Concert.

M. Léonard a commencé sa formation à Montréal sous la tutelle et le mentorat de Mme N. Izbinsky et a poursuivi ses études à la prestigieuse Académie de ballet Vaganova de Saint Pétersbourg, en Russie. Après l’obtention de son diplôme en 1992, il a fait ses débuts professionnels avec le Ballet national du Canada sous la direction de M. Reid Anderson. En 1995, M. Léonard s’est joint au Rimsky Korsakov Conservatory Ballet and Opera sous la direction de M. Nikita Dolgushin et a interprété des rôles principaux comme Prince Désir (La Belle au bois dormant), le Poète (Les Sylphides) et le Prince Casse noisette (Casse noisette). En 1998, il est revenu au Canada pour entrer à la compagnie du RWB. Après son départ en 2002, il a pris en charge la direction du programme des aspirants de l’école du RWB.

Chorégraphe de talent, M. Léonard a vu plusieurs de ses œuvres mises en scène par l’école du RWB, y compris ses favorites : Les Corsaires, La Fille mal gardée et Pinocchio, toutes présentées au Royal Manitoba Theatre Centre. En plus de son travail avec le RWB, ses réalisations professionnelles incluent sa participation à la dramatique documentaire The Making of a Dancer, réalisée en 1992 par l’Office national du film du Canada et Lenfilm Studio Russia; le rôle d’Arthur Holmwood dans le film Dracula – Pages from a Virgin’s Diary de Guy Maddin et la chorégraphie de la scène de danse du film Winnipeg mon amour de Maddin. Il a aussi mis en scène le Roméo et Juliette de Rudi Van Dantzig avec le National Greek Ballet and Opera (2002) et avec le Boston Ballet (2003).

En plus de ses réalisations professionnelles et de ses fonctions d’enseignant à l’école du RWB, M. Léonard est fréquemment invité à enseigner et à participer à des concours à titre de juge au Canada et à l’étranger. Il a enseigné dans le cadre du programme professionnel estival du Banff Centre for the Arts, à l’École nationale de ballet du Canada, dans le cadre de l’Okanagan Summer Dance Festival, à la Canadian School of Ballet, à la Quinte Ballet School, au Ballet Victoria, à l’Edmonton School of Ballet et à l’Ecuentro El Salvador Ballet School. L’enseignement et le mentorat de M. Léonard sont empreints d’une créativité et d’une imagination profondes acquises au cours de ses années d’apprentissage auprès de figures et de mentors créatifs et inspirants comme Arnold Sphor et David Moroni. En dehors de ses activités professionnelles, il aime s’adonner à la menuiserie et à la fabrication d’accessoires, faire du kayak et passer du temps avec son épouse Vanessa Léonard, ancienne de la compagnie du RWB et maîtresse de ballet, et avec leur jeune fille.